Assurance animaux, comment mettre en œuvre la garantie ?

Souscrire une assurance animaux est une chose, mais s’en servir convenablement en est une autre. Bon nombre de propriétaires d’animaux domestiques ne savent pas comment mettre en œuvre leur garantie. Les informations qui suivent peuvent apporter quelques éléments de réponse.

Être couvert par une assurance animaux

Avant de pouvoir espérer bénéficier d’un remboursement d’une assurance animaux, le propriétaire d’une bête de compagnie doit au préalablement avoir souscrit une assurance animaux domestiques. Le souscripteur ne doit pas se tromper sur le choix de sa formule de garantie. Le propriétaire a la possibilité d’opter pour une couverture contre l’accident et la maladie comme il peut demander à ce que l’animal soit uniquement protégé contre les incidents. Certaines compagnies d’assurance proposent aussi une assurance obsèques décès. Dans d’autres cas, le propriétaire peut souscrire une couverture responsabilité civile. Quoi qu’il en soit, l’essentiel pour l’assuré est de pouvoir améliorer le taux de remboursement des dépenses de santé de son compagnon à quatre pattes.

Attention au délai de carence

La période de carence est l’intervalle de temps qui intervient entre le moment où le contrat d’assurance animaux a été signé et le jour où la garantie prend effet. Ce délai d’attente est variable d’une compagnie à une autre, mais pour le cas d’un accident, ce laps de temps peut être fixé à quarante-huit heures. Si votre boule de poils contracte une maladie, sachez que votre assurance chien n’entre en vigueur que quatorze jours après la conclusion de la convention de couverture.
Les spécialistes de la garantie pour les animaux domestiques ont instauré le délai d’attente afin de combattre contre les tentatives de fraudes.

Comment demander un remboursement ?

La finalité d’une assurance animaux est de profiter d’une indemnisation pour les dépenses engagées pour les soins de vos compagnons à quatre pattes. Le remboursement de l’assureur n’est cependant pas automatique. Le souscripteur doit pour cela adresser une demande de prise en charge à sa compagnie d’assurance. Cette dernière étudie le dossier qui lui est transmis avant de donner son accord pour la restitution de la partie des frais engagés conformément aux closes du contrat.