Assurance des accidents de la vie : tout savoir sur l’indemnisation

La finalité d’un contrat d’assurance des accidents de la vie est de permettre à l’assuré d’accéder à un remboursement pour les dépenses qu’il a dû engager suite à un incident. Certains souscripteurs ne savent cependant pas s’ils peuvent bénéficier d’un dédommagement et dans quelles conditions ? Réponses.

Préjudices et indemnisation

Le signataire d’un contrat de garantie des accidents de la vie peut profiter d’un dédommagement financier s’il est victime d’un accident. L’assureur prend en charge les incidents qui se produisent au domicile de leur client. Ce dernier peut être se blesser des suites d’une chute. La couverture permet aussi de se prémunir contre les erreurs médicales. Les adeptes de sports dangereux très mal couverts par les mutuelles complémentaires santé et encore moins par la sécurité sociale peuvent demander un dédommagement grâce à son assurance des accidents de la vie.

Les bénéficiaires de l’indemnisation

La victime peut avoir survécu à l’accident, mais elle a contracté un handicap physique qui le marquera durant toute sa vie. Le signataire du contrat d’assurance individuelle accident recevra une indemnité pour ces préjudices. Cette personne peut aussi mourir du fait de la gravité de ses blessures. Grâce à son assurance des accidents de la vie, les membres de sa famille à savoir le conjoint, le partenaire avec qui le défunt est pacsé, les descendants directs peuvent jouir de l’indemnisation si des préjudices financiers sont à déplorer.

La mise en œuvre de l’indemnisation

Le montant de l’indemnité de l’assuré est proportionnel à l’ampleur des préjudices causés par l’accident sur une personne couverte par une assurance individuelle accident. Seul un personnel médical certifié est habilité à évaluer les dommages subis par la victime. Le médecin procède à l’évaluation une fois que l’état de l’assuré est stabilisé. L’assureur peut cependant fixer un plafond pour le montant de sa prise en charge. La convention de garantie vie peut prévoir une franchise. La compagnie d’assurance ne déclenche les procédures d’indemnisation que lorsque la valeur des préjudices financiers dépasse un seuil mentionné au préalable dans le contrat. Le dédommagement n’est possible qu’une fois le souscripteur et l’assureur se sont mis d’accord sur les modalités d’indemnisation.