La chape en béton pour une construction durable

La chape en béton est une couche imperméable et superficielle constituée de gravillons, de sable et de liant qui forment les granulats. Destinée à empêcher l’infiltration d’eau, elle est conçue aussi bien pour la terrasse, la maison que l’entrée de garage. Il existe plusieurs sortes de chape en béton comme les chapes teintées avec des oxydes métalliques ou des pigments naturels. Elle peut prendre différentes sortes de caractéristiques suivant ses additifs. Additionnée d’adjuvant, elle devient étanche. Il est également possible d’y ajouter des matières plastiques, des copeaux de bois ou encore des fibres textiles.

La déclinaison de la chape en béton

La chape en béton peut prendre différentes formes suivant le goût de tout un chacun. Travaillée ou lissée, elle peut renvoyer à un aspect moderne, brut ou minimaliste. Pour donner une touche originale à de grandes surfaces, la chape en béton désactivé fait apparaître les gravillons. Elle peut être banchée ou moulée pour épouser toutes les formes mêmes celles qui sont arrondies. La chape en béton coloré ciré est parfaite pour les maisons. Avant de pencher pour l’un ou l’autre type de chape, il est important de définir la concordance avec le milieu et son usage.

Garantir une chape en béton de qualité

Un spécialiste est apte à garantir le coulage de la chape en béton. Ce système requiert des techniques minutieuses, un savoir-faire et des outils adaptés. Le maçon réalise un coffrage puis répartit, rend homogène et aplanit en peu de temps la chape. Ceci afin de contrôler qu’aucun choc thermique ne perturbe l’évaporation d’eau pour garantir sa résistance. Dans le cas contraire, la chape devient une chape de plomb. Le temps de séchage est plus long que pour la chape liquide soit 28 jours.