La solution au gaz pour un chauffage d’appoint pas cher

Le chauffage d’appoint est un dispositif totalement indépendant du système de chauffage central. Entièrement mobile, il peut être déplacé dans n’importe quelle pièce selon les besoins. Parmi les dispositifs d’appoint, le chauffage gaz est parmi les plus pratiques. 

Le chauffage d’appoint au gaz présente un bon nombre d’avantages. Il affiche entre autres d’importantes puissances calorifiques. Celles-ci varient notamment de 2000 Watts à 10 000 Watts, ce qui n’a rien à envier à un radiateur de chauffage au gaz. En plus, il produit une chaleur constante et agréable. Côté prix, le chauffage d’appoint demeure abordable. Un appareil d’entrée de gamme s’acquiert à partir de 70 euros. Ce prix peut atteindre 250 euros pour les modèles les plus performants.

Les différents types de chauffage au gaz

Il existe sur le marché différents modèles de dispositif de chauffage fonctionnant au gaz. Selon leur mode de fonctionnement, on distingue les appareils à catalyse, ceux à infrarouges et les appareils à infrableu.

Les appareils à catalyse chauffent à basse température et sans flamme. Ils ne nécessitent de ce fait aucun conduit d’évacuation et ne présentent aucun risque d’émission de dioxyde de carbone. Ce chauffage d’appoint au gaz a l’avantage d’être particulièrement autonome et de produire une chaleur homogène.

Quant aux appareils à infrarouges, ils chauffent au moyen d’une plaque en céramique réfractaire, percée de trous calibrés. La chaleur se diffuse alors par convection et rayonnement. Ce type de chauffage produit une chaleur douce qui se répartit de manière harmonieuse. En plus, il n’assèche pas l’air ambiant.

En ce qui concerne les appareils à infrableu, ils sont équipés d’un bruleur en inox percé de trous calibrés. La chaleur se dégage alors à travers les flammes produites par la combustion du gaz. Elle se diffuse ensuite par convection et par rayonnement.

À noter que pour une meilleure sécurité des utilisateurs, certains modèles de chauffage d’appoint au gaz sont dotés de sécurité supplémentaire. Il s’agit par exemple de la sécurité antibasculement et de la sécurité thermocouple. Ceux-ci stoppent l’arrivée du gaz en cas de chute de l’appareil et au cas où la flamme s’éteint.