Le plancher rayonnant, un chauffage électrique qui a de l’avenir

Même si la tendance est actuellement à l’énergie renouvelable, le chauffage électrique conserve encore un intérêt grâce à des dispositifs innovants comme le plancher rayonnant électrique. Moins consommateur en électricité et fournissant une chaleur plus confortable que les chauffages électriques classiques tout en étant invisible, ce dispositif est un investissement rentable malgré son prix élevé.

Un prix justifié

Son cout élevé constitue le principal inconvénient attribué au plancher rayonnant électrique ou plancher chauffant électrique. Cependant, ce prix se justifie par l’importance des travaux à effectuer, les normes de sécurité et de qualité à respecter ainsi que les avantages du résultat. Un plancher rayonnant électrique revient ainsi entre 40 à 60 euros par m2 chauffé. Les matériels les plus fiables ont reçu un avis technique positif du centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) et sont les plus chers. L’intervention d’un professionnel est également indispensable pour l’installation.

Économique et plus confortable

Le passage au plancher rayonnant électrique constitue ainsi un important investissement, mais ce dernier est rentabilisé par les économies réalisées sur les factures d’énergie et le confort procuré par le système. La chaleur diffusée par le plancher rayonnant est homogène, douce et se répartit facilement sur toute la surface de la pièce. Cet équilibre permet de diminuer la température de la résistance de 2 à 3 degrés sans altérer la qualité du chauffage. La consommation d’électricité baisse alors de 10% tout comme les factures de fin de mois.

Dernières innovations

Afin d’amortir encore plus le prix du plancher rayonnant électrique, les fabricants ne cessent d’innover. La dernière évolution en date permet à ce type de chauffage au sol d’accumuler la chaleur pendant les heures creuses pour la redistribuer le reste de la journée. Cette accumulation permet de réduire encore plus les dépenses en électricité puisque cette énergie est moins chère durant les heures creuses. Elle nécessite toutefois un dispositif d’appoint comme un convecteur ou un panneau radiant.