L’entretien d’une pompe à chaleur air/air

La pompe à chaleur air/air est un chauffage écologique et économique. Pour que le dispositif soit efficace, les entretiens réguliers sont indispensables. Demandez des devis à des professionnels pour prévoir les couts d’entretien et bénéficier des tarifs les plus abordables.

La pompe à chaleur air/air est constituée d’une unité extérieure destinée à capter les calories de l’air extérieur. La chaleur est alors transmise à unité intérieure afin de réchauffer la maison. Au bout du circuit se trouve le ventilo-convecteur qui assure cette tâche.

L’entretien annuel

L’utilisation d’une pompe à chaleur air/air exige un entretien annuel. Cette mesure assure le rendement du dispositif, mais également la sécurité écologique et sanitaire des utilisateurs. En effet, ce type de chauffage comporte un circuit de fluide réfrigérant qui nécessite un suivi régulier. La vérification de l’étanchéité de la tuyauterie garantit donc l’intégrité du système et de son rendement.  Le branchement et la pression sont également vérifiés durant cette visite.

Le service d’un professionnel est requis dans cet entretien périodique. Un contrat d’entretien serait donc indispensable pour que le prestataire s’acquitte à temps de ses obligations. C’est l’occupant du logement qui doit assumer l’organisation et la mise en œuvre de cette tâche.

La baisse du rendement du chauffage constitue souvent un signe d’essoufflement ou de mauvais conditionnement de l’appareil. Dans ce cas, il faut faire appel à un spécialiste pour déterminer les causes d’une éventuelle défaillance du système. Vous devez demander des devis pour choisir les meilleurs tarifs, incluant dans la prestation les entretiens périodiques et les interventions en cas de panne.

L’entretien par l’occupant

Afin d’optimiser la performance de la pompe à chaleur air/air, l’occupant a également le devoir d’assurer un entretien régulier. Pour cela, il doit nettoyer le dispositif de captage ou la borne extérieure. On enlève durant cette opération tout élément qui pourrait faire obstruction susceptible d’empêcher le bon fonctionnement du système. Il s’agit de branchage, de feuille morte, et de givre durant l’hiver. La sécurité sanitaire exige également le nettoyage de la bouche du circuit de chauffage se trouvant à l’intérieur de la maison.