Les raisons de choisir une assurance vie épargne retraite

Il y a mille façons de préparer ses vieux jours et être à l’abri du besoin. L’assurance-vie épargne retraite se démarque du lot du fait des nombreux avantages qu’il procure au cotisant. Une simulation retraite auprès d’un assureur ou d’un courtier permet d’y voir clair.

Possibilité de choisir entre capital et rente

Penser à ses vieux jours c’est se prémunir contre la dégradation de sa situation financière et de son pouvoir d’achat. Le travailleur peut choisir de cotiser pour le Plan d’épargne de retraite populaire, mais celui-ci s’avère moins avantageux que l’assurance retraite. Le PERP permet au cotisant de gagner une rente alors que l’assurance et épargne retraite offre deux possibilités de sortie. Soit le souscripteur choisit de toucher régulièrement un intérêt sur son épargne, soit celui-ci décide de se servir de son capital pour investir. L’épargnant peut effectuer une simulation retraite pour connaître à l’avance la somme qu’il percevra une fois à la retraite.

Se servir de son capital à tout moment

À la différence des autres régimes de retraite complémentaire, l’assurance retraite est appréciée des épargnants pour sa souplesse. Le travailleur cotisant est autorisé à se saisir de tout ou partie de son capital à n’importe quel moment de sa vie. Si le souscripteur envisage de concrétiser un projet d’envergure, il pourra toujours compter sur ses fonds. L’investisseur a toujours la possibilité de renflouer ses caisses de retraite lorsque sa situation financière le permet. Le cotisant peut faire une nouvelle simulation retraite pour connaître le montant de sa pension compte tenu des versements qu’il vient de réaliser.

Une fiscalité clémente

En plus des intérêts déjà évoqués, ces produits financiers profitent aussi d’une fiscalité plus clémente. Les revenus d’assurance vie d’un cotisant en PERP est par exemple assujetti à des taxes sociales de 13,5 % constituées de CRDS, CSG et une contribution de 1 % à titre de garantie maladie. Pour le cas d’une assurance vie épargne retraite, le sociétaire peut être soumis à un impôt forfaitaire de 7,5 % au cas où il déciderait d’encaisser la totalité ou une partie de son capital. Pour calculer la valeur de sa pension, le souscripteur peut une nouvelle fois faire une simulation de retraite.