Les solutions de traitement d’une charpente en bois

Le traitement d’une charpente en bois est une action préventive. Il permet de protéger le bois contre toute intrusion d’insectes xylophages ou de moisissures. Il existe deux possibilités de traitement d’une charpente en bois. Il y a le traitement par pulvérisation et le traitement par injection. Dans tous les cas, avant d’entreprendre l’opération, un diagnostic de l’état de la charpente est nécessaire.

Diagnostiquer l’état d’une charpente

Il est inutile d’appliquer un produit de traitement de charpente en bois sur des parois déjà atteintes par des insectes et des moisissures. C’est pourquoi il est indispensable de détecter au préalable les éventuelles attaques et de dégager les parties endommagées. Pour ce faire, il suffit de taper sur le bois, s’il rend un son creux, c’est qu’il est attaqué. L’existence d’insectes du bois s’identifie également par la présence de sciures. Les moisissures sont pour leurs parts reconnaissables par la présence de champignons lignivores. En fonction de l’ampleur des dégâts, il faudra ensuite greffer les parois ou les remplacer entièrement.

Le traitement de la charpente en bois

Pour les bois de faibles sections, notamment celles inférieures à 80 cm², le traitement par pulvérisation convient tout à fait. Il s’agit alors de badigeonner les parois avec un produit de traitement de charpente en bois, qui peut-être du xylophène ou du sel de bore.

Pour les bois de sections supérieures à 80 cm², le mieux est d’appliquer un traitement par injection. Le produit sera alors injecté à travers des chevilles spéciales ou des cartouches placées dans des avant-trous préalablement creusés dans le bois. Ce mode de traitement de charpente est dangereux. Sa réalisation doit être confiée à un spécialiste de la désinsectisation.

Enfin, pour le traitement des moisissures, il est recommandé de résoudre les problèmes d’humidité et d’aération au niveau de la charpente.