L’essentiel sur l’assurance vie dépendance

L’assurance vie dépendance permet à un assuré de profiter d’une prise en charge financière si son état de santé l’oblige à faire appel à la prestation d’un professionnel de la téléassistance. Cette garantie reste cependant très peu connue.

Le principe de l’assurance vie dépendance

Il s’agit d’une garantie par laquelle l’assureur accepte de protéger son client contre les risques de dépendance lorsque celui-ci atteint l’âge de soixante ans. Grâce à son assurance vie dépendance, le bénéficiaire de la couverture percevra chaque mois une rente pour supporter les coûts engendrés par sa perte d’autonomie. Les formules de garantie proposées par les assureurs sont de deux types : la couverture d’un besoin partiel d’assistance ou un contrat assurance dépendance garantissant la perte totale d’autonomie.

Qu’attendre d’une assurance dépendance ?

L’assurance vie dépendance revête un intérêt particulier pour les personnes qui n’ont pas les moyens de payer de ses propres moyens les services de téléassistance. L’assurance dépendance comprend le remboursement total ou partiel de la prestation du professionnel de l’assistance aux personnes âgées. Cette somme servira aussi à payer les loyers et les charges se rapportant à son hébergement dans une maison de retraite. Le souscripteur peut également demander un service de « baby-sitting » en cas de dépendance totale. Il lui est possible de solliciter un aidant pour sa famille. Pour mieux profiter de son assurance, l’assuré doit privilégier un contrat couvrant le besoin total d’assistance.

A combien s’élève la rente ?

Le montant de la prise en charge de l’assuré varie en fonction de son niveau de dépendance. L’appréhension de l’invalidité est du seul ressort de l’assureur. Le souscripteur touche dans la majorité des cas une indemnisation mensuelle comprise entre 150 euros et 2500 euros. Pour profiter d’un bon niveau de garantie, l’assuré fera en sorte que sa convention assurance vie dépendance lui permette de couvrir une grande partie de ses coûts dans le cas où il devait faire appel à un professionnel de l’assistance à domicile.