Quels critères pour évaluer un matériau de couverture de toiture

Le choix d’un matériau de toiture repose sur des critères objectifs qui privilégient l’écologie et l’économie sans omettre le côté pratique et performant. L’aspect esthétique n’est pas en reste pour parfaire l’intégration du toit au bâtiment.

Un matériau de toiture écolo, éco, esthétique et pratique

En raison des avantages financiers et fiscaux que l’on peut obtenir, le matériau de toiture écologique est à privilégier. Il a la propriété nécessaire pour réguler la température intérieure et empêcher la déperdition de chaleur. La couverture de toiture participe grandement à l’isolation thermique et donc à la diminution de la dépense énergétique. Outre cet impact écologique, elle est aussi appréciée pour sa matière première naturelle, son processus de fabrication et son cycle de vie respectant l’environnement.

Le critère économique est incontournable puisque le prix des matériaux de toiture varie du simple au quintuple facilement. Quand on a un budget limité, on préfèrera une couverture à 20 euros le m² plutôt qu’une autre à 60 euros. Il ne faut cependant pas se limiter au cout initial et prévoir les frais d’entretien, que ce soit pour le nettoyage ou la réparation. Ce qui amène à penser au côté pratique en vérifiant que le toit pourra supporter au moins le poids d’une personne. La durée de vie du matériau est à tenir en compte. Enfin des critères techniques sur l’intégration du matériau au toit par rapport à la charpente et à la pente, des questions esthétiques portant sur la forme et la couleur, les exigences de la collectivité locale en matière d’urbanisme sont autant de points à considérer.

Les matériaux de toiture en vogue

La terre cuite est indémodable et a un rendu esthétique toujours apprécié. La mode du béton arrive jusqu’au toit avec des tuiles au design fin et moderne. Les tuiles en verre suggèrent une note futuriste au bâtiment. L’ardoise reste une valeur sure en particulier sur le toit d’une maison avec combles. La tendance du toit métallique se confirme avec des matériaux de couverture comme l’acier, le zinc, le cuivre ou l’aluminium. Le bois apporte un côté exotique.