Réfection de toiture : améliorer une habitation sans se ruiner

En agissant directement sur la première protection d’une habitation, une réfection de toiture la renforce et l’améliore esthétiquement. Les travaux permettent de surmonter tout problème touchant la couverture, la charpente ou le plafond tout en optimisant l’isolation du bâtiment. Même si le recours à un professionnel est incontournable, une réfection de toiture peut revenir moins cher grâce aux aides financières et fiscales de l’État.

Pratique et esthétique

La réfection de toiture répare tout problème d’étanchéité du toit d’un bâtiment causé par des sources aussi diverses comme l’humidité, les poussières, les intempéries ou les attaques d’insectes. Elle permet également de satisfaire un simple désir du propriétaire de changer l’apparence de son habitation surtout si elle est associée à une rénovation de charpente. Grattage, démoussage, déblaiement, application de traitement hydrofuge ou de résine liquide sont autant de techniques utilisées par les professionnels pour redonner une nouvelle vie à la toiture.

Meilleure isolation

L’amélioration de l’isolation est également un avantage considérable de la réfection de toiture. D’après les chiffres fournis par l’ADEME, 25 à 30% des pertes de chaleur se font à travers une toiture défectueuse. Il s’agit donc de la plus grande source de déperdition calorifique bien avant les autres éléments comme le mur ou les ouvertures. Ainsi, les travaux de réfection de toiture peuvent se rentabiliser sur une période de moins de 7 ans grâce à l’économie d’énergie réalisée sur le chauffage de l’habitation.

Aides financières de l’État

Grâce à l’amélioration de la performance énergétique qu’elle permet, une réfection de toiture donne droit à des aides financières et à des avantages fiscaux accordés par l’État et par la région. Ainsi, sous certaines conditions, il est possible de bénéficier d’un éco prêt à taux zéro auprès des banques partenaires ou d’une subvention de l’ANAH pouvant atteindre 20% du montant des dépenses. Un crédit d’impôt de 15% et une TVA à taux réduit pour les travaux touchant l’isolation sont également disponibles.