Réussir son aménagement de cuisine

La taille moyenne d’une cuisine est de 10 et 15 m2 et quand elle dépasse les 20 m2, elle est déjà spacieuse. L’aménagement de cuisine requiert parfois des configurations et des normes à tenir compte. 

Aménager selon l’espace disponible

La cuisine linéaire exige à ce que les meubles soient resserrés aux murs. Pour un espace assez large, il est possible d’aménager la cuisine en U ou en L. La disposition à l’américaine, ouvrant généralement sur une pièce (le plus souvent le salon), est toujours tendance. Pour une surface de moins de 10 m2 on parle de « mini-cuisine » qui doit être aménagée avec soins pour contenir tous les appareils et ustensiles de cuisine.

Cinq règles de base pour réussir l’aménagement de cuisine

La gestion de trois espaces réchaud, bac-évier et réfrigérateur est la première règle. La deuxième repose sur la gestion des flux. D’une part, un nettoyage rapide requiert à ce que la poubelle soit placée près de l’évier et du lave-vaisselle. D’autre part, il est préférable de situer le lave-vaisselle près des espaces de rangement pour un gain de temps considérable lors du rangement.

Le placement des équipements à des hauteurs convenables est la troisième règle pour procurer un confort aux utilisateurs. Au maximum, un mètre du sol est idéal pour les plaques de cuisson et le plan de travail. Le four doit être placé à hauteur des yeux. La hauteur normale de la hotte est de 60 cm au-dessus des plaques de cuisson. Les meubles du haut seraient mieux placés à 220 cm et les étagères du bas, au niveau des genoux.

La quatrième règle concerne le respect des dimensions : environ 60 cm sont nécessaires aux appareils électroménagers, autour de 90 cm pour le plan de travail et 120 cm pour l’espace dédié à la circulation de personnes.

La luminosité dans la cuisine est la cinquième règle qui exige à ce que l’évier, le plan de travail et la hotte soient bien éclairés.