Un humain ou une machine pour le gardiennage de maison

Face à l’insécurité, une simple présence humaine n’est plus suffisante. Recourir au service d’un vieux couple de retraités pour le gardiennage de maison ne diminue pas le risque. Agent de sécurité, maitre chiens, agent de surveillance, des moyens matériels ou domotiques font partie des prestations professionnelles pour sécuriser une habitation. Départ en vacances, déplacement professionnel dans une autre ville, sortie au restaurant, soirée chez des amis… il y a toujours une raison qui fait que la maison soit désertée par ses occupants. Sans le gardiennage, cette absence augmente le risque de cambriolage.

Simple présence humaine ou agent de sécurité

Il est possible de recruter une personne de confiance pour manifester des signes de présence et dissuader les intrus. Fenêtres ouvertes, lumières allumées, musique… signifient que le lieu n’est pas désert. C’est la solution gardiennage de maison la plus économique, car il est possible de payer le prestataire au tarif d’un service à la personne, soit entre 9 et 12 euros/heure. L’agent de sécurité, quant à lui, effectuera des rondes régulières autour de la maison. Il peut opérer seul ou accompagné d’un chien de garde. Pour répondre au besoin des propriétaires, le vigile peut aussi effectuer d’autres tâches comme arroser les plantes, prendre le courrier ou vérifier toutes les anomalies de la maison. Le tarif est de 20 euros/heure pour une prestation ponctuelle et 15 euros si le contrat avec la société de gardiennage est effectif toute l’année.

La sécurité par la domotique

La domotique permet d’assurer un gardiennage de maison efficace en intégrant les éléments de sécurité dans les moyens technologiques pour le confort. D’une part, on retrouve les alarmes, les caméras de surveillance, les détecteurs de présence ou de fumée qui sont liés à une centrale. Le propriétaire peut être alerté par le système en cas d’incident. D’autre part, la maison intelligente peut simuler une présence humaine en programmant des tâches comme ouvrir les volets, allumer la radio, allumer les lumières, arroser la pelouse… L’équipement domotique et ses appareils connectés représentent un investissement de plusieurs milliers d’euros.